Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

[contact-form-7 404 "Not Found"]

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

[contact-form-7 404 "Not Found"]

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

[contact-form-7 404 "Not Found"]

Blog

Article de presse dans le journal « La Voix du Nord »

Article de presse dans le journal « La Voix du Nord »

Nora Feys, une nouvelle créatrice de mode entre force et fragilité :

Son nom a-t-il scellé son destin ? Nora Feys, 25 ans, une chevelure flamboyante, un univers poétique et des doigts de… fée. Styliste-modéliste de formation, la jeune femme à l’imaginaire débordant est embauchée à la sortie d’Esmod, en 2013, par une luxueuse maison parisienne : Yves Salomon. « Ce n’était malheureusement pas une boîte qui me correspondait. Éthiquement (ndlr, le travail de la fourrure), c’était à l’opposé de mes valeurs », avoue-t-elle. Au bout d’un an, elle quitte la capitale, essaie d’avancer dans son projet, dont les lignes se préciseront après un nouveau passage sur les bancs de l’école.

« Il me manquait des compétences. »

« Je me suis rendu compte qu’il me manquait des compétences en communication pour pouvoir monter ma marque », poursuit Nora Feys. Elle intègre alors la formation de communication visuelle à ARTS² à Mons (Belgique). « Cette formation m’a permis de toucher à de nouvelles disciplines et m’a ouvert de nombreuses perspectives. » Au bout d’un an, son projet a mûri. La jeune femme se lance et crée, pendant près d’un an, une centaine d’œuvres uniques réalisées à la main. Certaines le sont en partenariat avec d’autres artistes. « J’accorde beaucoup d’importance à l’échange de savoir-faire en local. »

Des tenues et des œuvres

Son concept repose sur une notion de partage, une remise en question du consumérisme et une volonté de créer un espace où le temps s’arrête pour entrer dans un univers à la fois unique et protéiforme, à la croisée de l’art, du design et de la mode. « L’éclat des êtres » est une collection qui se décline dans des tenues, des tableaux, des sculptures et des bijoux, dont le travail repose sur la complémentarité entre force et fragilité. « Cela se traduit par un travail de matière et de matériaux, du métal à la feuille d’or, du bois à la broderie à la main. Je cherche dans mon travail à révéler la beauté et la métamorphose des êtres » précise l’artiste.

Si la collection de Nora Feys est luxueuse, l’artiste a à cœur de ne pas mettre à l’écart ceux qui ne pourraient pas s’offrir ses pièces, bien au contraire. C’est notamment dans ce sens qu’elle a décidé de s’installer au Nouveau Siècle et non pas dans le Vieux-Lille, qui concentre la majorité des créateurs lillois. « Mon projet est un peu à part. Je veux faire du luxe, mais je ne veux pas couper l’échange. Je veux que l’on puisse entrer dans mon showroom aussi pour découvrir mon univers. »

Ouverture du jeudi au samedi, de 10 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h 30, à partir du 16 novembre. Renouvellement de la collection tous les six mois.

Par Morgane Baghlali-Serres, journaliste à La Voix du Nord.